« Turbulence côtière »

995

Muriel BESNARD
Sumi-é sur toile 61 x 50 cm

Disponibilité : En stock

Catégorie : Étiquettes : , , ,

« Littéralement « Voie de l’Encre », le Sumi-é est une forme d’art à part entière, mais c’est aussi un exercice spirituel lié à la contemplation. Né en Chine du taoïsme, et introduit au 14ème siècle au Japon par les moines artistes Zen, cet art « cueille l’essence de la nature ». Dans la peinture de paysage, comme dans l’évocation de la faune et de la flore, le trait doit être en harmonie avec le souffle et le geste. L’encre de Chine est indélébile, le tracé du pinceau définitif.

Le support utilisé pour le Sumi-é, ou Xieyi en chinois, est un fin papier de mûrier, particulièrement fragile et délicat. L’artiste doit donc mobiliser attention, audace, maîtrise et sensibilité, le pratiquant devenant lui-même ce qu’il peint. Cette disponibilité d’esprit est nécessaire pour vivre le geste au présent. Il s’agit là de la plus pure expression de l’âme du peintre et de l’essence de la chose peinte. »

Artistes

Retour haut de page