Michèle JARNOUX
Sculpteure

« Je souhaite sortir des sentiers, rechercher l’émotion par l’innovation. »
Les sculptures de Michèle Jarnoux mixent la céramique et le verre fusionné, deux matières particulièrement indociles qui nécessitent l’expertise manuelle et la patience.
Amoureuse de la nature, ses travaux témoignent de la préservation de l’environnement et du monde marin, redonnant à la nature son relief et ses particularités. C’est un rêve en devenir, tendu des profondeurs de la
mer vers le ciel.
Dédiée entièrement à la sculpture depuis 2011, sa démarche artistique se fonde sur la recherche de la transformation de la matière. Sans modèle, ni dessin au préalable, l’artiste se laisse porter par son imaginaire. La forme nait de ses mains. Accident et contrôle s’influencent, se répondent et font sens ensemble.
« Je visualise mon travail et mes mains sculptent. Mes doigts sont mes yeux. »
Sa première série intitulée Empreintes et Variations qu’elle élabore de 2011 à 2013 donne naissance à des personnages sortant de la roche, à la limite de l’abstraction. Puis sa série Mémoires de la Mer illustre en 2013 ses recherches sur les effets de la matière texturée évoquant le corail.
L’œuvre joue de la perception intime. Sens et contre sens, transformation du discernement compose l’illusion, préservant le secret d’un procédé de fabrication sophistiqué. L’approche formelle se caractérise par une pureté du vocabulaire. Elle convoque la fragilité et la délicatesse en renouant avec la nature originelle pour ressentir la force des éléments. La transparence du verre évoque l’eau, l’écume et la rugosité celle de la terre. Translucides, colorés, parfois opaques, les éléments sont travaillés dans la profondeur avec des effets d’ombre et de lumière.
Extrait texte Caroline Canault, Critique d’Art.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Découvrez les œuvres de cet artiste sur Ouest Art Shop :

Retour haut de page